Affichage des résultats 1 à 13 sur 13
  1. #1

    Indonesie - Irian Jaya / West Papua - Raja Ampat

    Tout commence au départ de Manado. Vol réservé sur LionAir, un petit EmbraAir à hélices d'environ 80 places, en monte dedans en marchant 200m sur le tarmac, les hôtesses sont des canons sciés qui n'ont pas 20 ans... Direction Sorong. L'avion ne monte guère en altitude, à peine 10.000 pieds, de bon augure pour le retour (et le no-fly). Sorong en approche, le pilote amorce sa descente. Tout à coup, il crie dans le micro, rebalance la peine purée, cabre et vire sur la droite pour refaire une boucle d'approche... Simplement, les gens du village à coté de la piste l'avaient envahie pour y jouer au foot et faire des courses de mobylette... La police dégage tout ça, et on atterri enfin. Le transfert avion-hall d’accueil se fait via un minibus "africain" et on attend les valoches dans une pièce de 10m sur 10 avec 2-3 tables. Les gens entrent et sortent comme dans un moulin, un gars vérifie que tu pars bien avec la valoche de ton billet. Je récupère la mienne sans encombres, et je suis hapé par le gars venu me chercher. Je ne suis pas seul, deux allemands sont arrivés en même temps que moi. On monte dans sa voiture, et on emprunte la route asphaltée de 15km qui traverse la ville. Il y a deux trucs asphaltés à Sorong: la route qui longe la cote, et la piste de l’aéroport. Sorong, c'est "roots"...

    J'arrive sur la jeté d'embarquement, je suis accueilli par le responsable du bateau, Alain, un suisse super-sympa, avec sa gonzesse Sévérine. Je monte sur l'Ambai, une magnifique fabrication en bois. J'apprends qu'il y a 11 italiens, 2 françaises, et 2 allemands. On quitte le port dans la soirée, l'ambiance est cool, pas de directives strictes. Alain et Séverine sont vraiment baba-cools. La bouffe est vraiment bonne.

    Day 1, première plongée, Mayhem, après une nuit de navigation. On plonge par groupe de 4 (je suis avec les deux photographes allemands, et une française) pour un guide. Le guide change, mais les groupes resteront les même toute la croisière - pourvu que ce ne soit pas des boulets aquatiques. Plongée de réa, au petit matin, lumière blafarde, site de merde? Les couleurs sont un peu ternes, l'eau est super chargée. On tourne tranquillement autour d'un ridge dont le sommet est à 10m environ. On cherche après des pygmy seahorse pour les allemands (ça commence...). Première impression, un peu décevant. Durant la plongée, le soleil se lève, et le courant aussi. Et là, c'est l'explosion: des bancs... Des bancs de tout... Des petits, des gros, en quantité impensable. Sortis de nulle part... La même impression que face au banc de marteaux qui défile à Malpélo, sauf qu'ici, il s'agit de poissons. 2 Woobbegongs dorment négligemment sur le sable. "Woobbegong very lazy shark", comme dirait le guide...

    Plongées suivantes, on monte vers Wagag tout au nord pendant 2 jours. On enfile les sites macro où on s’arrête sur chaque gorgone pour les pygmés... Ça fait 3 deux maintenant que l'on fait de la plongée macro, et c'est moins bien que Lembeh. J'en ai marre, je sens que je me suis fait avoir par la pub et ses belles images. Le premier site est là pour les touristes, le reste est nul. Heureusement, Alain et Severine ont visiblement passé la consigne de ne pas trop me demander de plonger en palanquée. J'ai un peu de liberté sur le groupe (au fil des jours je ferrai de plus en plus ce que je veux, jusqu'à de la solo pure et dure toute la seconde moitié du séjour). Et en plus, ces sites ne sont même pas profonds, pas moyen de se bourrer la gueule à l'azote.

    3ième jour au matin, on se lève à 4h pour escalader le mont-machin à Wagag pour faire des photos des petites iles bercées par des eaux turquoises. Ok, c'est joli, mais j'en ai marre de ces photographes. Retour au bateau, je n'ai même plus envie de plonger... Severine me dit "on redescend sur le sud par les zones plus exposés, les plongées vont être un peu différentes maintenant". Sans blagues.... Sur le tableau de planning de la journée, ça a changé aussi: dans la colonne photo, on est passé de "Macro" à "Wide Angle", et dans la colonne trucs à voir, on passe de "nudi/pygmy" à "schooling fish". Super... Je m'équipe avec les pieds de plombs pour plonger sur "My Reef", un ridge dont le sommet est à 8m. On est largués en amont du courant, je vois le ridge arriver à la vitesse V-V'. On est en mer du nord, le courant est à décorner les cocus. Les italiens avec les appareils reflex de guerre ne gèrent plus rien. Et puis le choc.... D'abord les bancs de carangues.... Puis de bara.... les fusilliers qui défilent sur le récifs comme les japonais dans le métro de Tokyo aux heures de pointe... Des Wobbeggongs en pleine eau, des pointes blanches, des gris, des bancs de gaterins.... Jamais vu ça... On ne sait plus quoi regarder, il y en a partout... 10 minutes et je suis déjà en aval du ridge. Je fais demi-tour et je m'abrite pour remonter le courant en slalomant entres les patates pour m'abriter. 20 minutes plus tard, je suis vidé, mais de nouveau en amont du ridge, je me laisse porter sur la face gauche cette fois. Là où le courant tape la roche, c'est chaque fois la même chose: des bancs et le gros qui chasse... Et le plus gros qui chasse le gros... Je prends la baguette Inox de Nico, et je la plante pour me reposer un peu. Je suis en drapeau dans le courant, baguette d'inox à angle droit (heureusement qu'elle est ressort)... Je sors après 70 minutes, seul et au parachute. Je remonte sur le bateau et je m'attends à une engueulade royale... Alain me sourit et me dit "Alors, ça t'a plus?"... Au fil des jours, je vais comprendre qu'eux deux plongent comme moi, aiment le courant et n'aiment pas trop la macro, mais c'est au programme... Les autres plongées du 3ième jour sont pareilles. Un courant de tapés et un blizzard de poissons variés à chaque fois...

    On enchaine maintenant les sites "à courant" ou "wide angle" pour le plus grand désespoir de mes "tutti bulettis"... On descend sur Missol, à l’extrême sud-ouest. Je me fais au rythme, 2-3 plongées à courant, et une plongée calme en 3ième ou de nuit. Autour des patates, les guides indonésiens nous larguent systématiquement du coté abrité et commencent à tourner en regardant dans le bleu sans succès. Puis font demi-tour et commencent à regarder les pygmés dans les gorgones. J'ai vite compris le signal. Ils savent que là, un peu plus loin, les tutti bulettis sont incapables de gérer ce qui les attends, et il faut bien les occuper le reste de la plongée. C'est à ce moment-là que je quitte le groupe, à chaque fois. J'ai carte blanche. Je passe la crête, l’arête, la patate,... et le corps à corps commence. L'élément liquide est hostile, je joue, je slalome, je m’abrite, je donne tout ce que j'ai pour sauter d'une patate à l'autre. Et j'en prends plein les yeux. J'ai l'impression de Cousteau qui découvre une mer immaculée 50 ans plus tôt. Je reste là, là où le regard ne porte pas, là où le courant frappe la roche. Au gré des dérives, je me retrouve parfois seul, parfois à l’abri d'une roche où je retrouve Alain et Séverine qui plongent aussi pour eux... Je prends la GoPro une seule plongée par jour. Je n'ai pas de mots, pas de phrases pour qualifier ce que je vois. Pauvre bipède que je suis, obliger de m'exprimer avec 26 malheureuses lettres, et des mots qui existent déjà...

    Et puis.... il faut rentrer, au port, à l'aéroport... Avec une seule idée en tête: revenir.... revenir vite... avant que ça ne change, avant que ce ne soit abimé comme la Mer Rouge...

    Qq réflexions au passage:
    - je suis parti avec Wallacea, j'en suis EXTREMEMENT satisfait. http://www.wallacea-divecruise.com/ N'hésitez pas à réserver en direct et organiser vos vols vous-mêmes, vous gagnerez nettement par rapport au prix en agence.
    - L'Ambai (gros bateau) est un peu plus cher que le Pasubatu (le petit) mais plus confortable et plus rapide. L'Ambai fait 4 plongées par jour parfois 3 quand il y a de la navigation.
    - les photographes italiens aux Pygmés détruisent au moins 2m2 de coraux à chaque photo... Mais ils ont un TShirt "Sea Sheperd"... (Je sens que vais encore me faire des amis...)
    - la partie nord est nettement plus dédiée à la Macro, sans pour autant arriver au niveau de Lembeh.
    - Le plus beau pour moi reste les iles de Gam, Kri et le détroit de Dampier, soit une zone de 20km sur 20, au centre. Les plus belles plongées sont les ridges.
    - tout est excentré. C'est une très mauvaise idée d'y aller en ressort (à part peut-être celui de Kri, mais qui pratique des prix prohibitifs)
    - les belles pubs avec des voiliers hors de prix c'est de la c...: ils naviguent au moteur... Mais comme ils ont 2 mats, ils paient moins de taxes indonésiennes... De toutes façons, l'équipage est incapable de manier les voiles...
    - la meilleure saison est de fin novembre à fin janvier

    Voilà la vidéo, perte de qualité via YouTube.
    http://youtu.be/CESsGYzVFk0
    I am the right brain. I am creativity. A free spirit. I am passion. Yearning. Sensuality. I am the sound of roaring laughter. I am taste. The feeling of sand beneath bare feet. I am movement. Vivid colors. I am the urge to paint on an empty canvas. I am boundless imagination. Art. Poetry. I sense. I feel. I am everything I wanted to be.

  2.  Lien sponsorisé
  3. #2

  4. #3
    Merci pour le CR, j'avais eu quelques contacts avec Komodo Sailing, c'était tombé à l'eau, mais je compte bien remettre ça sur le tapis. Ton expérience m'y encourage en tout cas.
    Les trajets me refroidissent par contre.

    Citation Envoyé par Mengo Voir le message
    - les photographes italiens aux Pygmés détruisent au moins 2m2 de coraux à chaque photo... Mais ils ont un TShirt "Sea Sheperd"... (Je sens que vais encore me faire des amis...)
    Mon voisin à un T-shirt de la Juve. il ne joue pas au foot pour autant, il ne me viendrai d'ailleurs pas idée de juger de l'équipe sur base de ses prestations (pour autant que je sois capable d'apprécier).
    Ceci dit, quand j'y repense, la rédaction de la proposition qui a permis de classer Raja Ampat comme sanctuaire est l'oeuvre de quelques personnes Belges qui portent de temps à autre le logo de Sea-Shepherd.
    https://www.sharksavers.org/en/blogs...in-raja-ampat/

  5. #4
    Citation Envoyé par Mengo Voir le message
    Mais ils ont un TShirt "Sea Sheperd"... (Je sens que vais encore me faire des amis...)
    Mengo, le Dominique Lehmann de plouf
    Sire El_Fuerte de Troussanfond: "De tous les peuples qui ont la gaule, les belges sont les plus graves"

  6. #5
    Tiens au fait, pas de Raies manta noires, Espèce endémique de Raja Ampat si je ne me trompe pas ?

  7. #6
    La seconde manta de ma vidéo est pratiquement noire, mais je ne savais pas que c'était endémique.
    Par contre, leur carpet shark est endémique, lui.
    I am the right brain. I am creativity. A free spirit. I am passion. Yearning. Sensuality. I am the sound of roaring laughter. I am taste. The feeling of sand beneath bare feet. I am movement. Vivid colors. I am the urge to paint on an empty canvas. I am boundless imagination. Art. Poetry. I sense. I feel. I am everything I wanted to be.

  8. #7
    Citation Envoyé par Mengo Voir le message
    La seconde manta de ma vidéo est pratiquement noire, mais je ne savais pas que c'était endémique.
    Par contre, leur carpet shark est endémique, lui.
    Ah j'avais oublié la vidéo, étant au boulot au moment de la lecture.

    Par contre erreur de ma part, espèce non endémique, j'aurai pourtant juré l'avoir lu quelque part ... A moins que je n'ai confondu avec le woobbegong en croisant les infos

    Il y aurait 231 Manta Alfredi (Manta noire) identifiées à Raja Ampat et 72 Manta Birostris (la plus commune)
    On trouve la Manta noire un peu partout en Asie et jusque de le Pacifique.

  9. #8
    Bon c'est décidé la prochaine sera avec Mag et Moi ou ne sera pas !!!

  10. #9

  11. #10
    Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaa souveniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrsssssss ssssss !!!
    I am the right brain. I am creativity. A free spirit. I am passion. Yearning. Sensuality. I am the sound of roaring laughter. I am taste. The feeling of sand beneath bare feet. I am movement. Vivid colors. I am the urge to paint on an empty canvas. I am boundless imagination. Art. Poetry. I sense. I feel. I am everything I wanted to be.

  12.  Lien sponsorisé
  13. #11
    video non disponible, mais çà n'a pas l'air mal du tout, je fais confiance au conteur...

  14. #12
    Citation Envoyé par sunn Voir le message
    video non disponible, mais çà n'a pas l'air mal du tout, je fais confiance au conteur...
    Oui effectivement, la vidéo est malheureusement indisponible, dommage...
    Mais excellent CR.

  15. #13
    Bizarre qu'elle ne passe pas, je remets le lien ici car ça a l'air de fonctionner. https://www.youtube.com/watch?v=vT9t3IM3pbk
    Carpe Diem

 

 

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •